Ce site est en construction vos remarques, observations et suggestions constructives sont les bienvenues





Recommandez ce site à un ami :




Votre nom:
Votre e-mail :
Son e-mail :

GUEOUL

Le destin d'une localité bénie par Cheikh Saad-bouh

Guéoul occupe une place de choix dans la hiérarchie khadrya. Terre bénie par Cheikhna Cheikh Saad-Bouh, cette cité située au cœur du Cayor fait la fierté de toute communauté de fidèles musulmans en quête de spiritualité, mais aussi et surtout de bénédictions et de grâces divines. Pour preuve, El Hadj Abdoul Aziz Sy Dabakh ne pouvait s'empêcher de son vivant, à chacun de ses voyages, de faire escale à Guéoul ; soit pour se recueillir auprès des fils de Saad-Bouh Abihi, descendants directs du prophète Mohamed (Psl) ; ou s'arrêter et prier afin que Dieu, dans toute sa miséricorde divine le gratifie de ses bienfaits. Simplement, pour avoir compris le sens des propos de Cheikhna Cheikh Saad-Bouh à la suite du rappel à Dieu, à l'age très jeune, de son illustre fils Cheikh'Al Hadramé.
Hadramé, ce coin du paradis ! Il faut venir jusqu'à Guéoul (région de Louga, Département de Kébémer), pour retrouver un endroit ; le seul au Sénégal où reposent deux illustres fils de Cheikhna Cheikh Saad-Bouh Abihi. C'est juste dans un endroit communément appelé ''Hadramé'', en référence à l'illustre fils de Saad-Bouh qui y repose, dans son sommeil des justes ; tout au début du siècle. Alors, l'on comprend aisément pourquoi cette localité occupe une place de choix dans le cœur du Saint-homme de Nimzath ; puisque sa ''chair'' ; la chair de son enfant béni, est restée à Ngoumba Guéoul. Dès lors, Cheikhna ne pouvait être qu'entretenir avec cette ville située aux confins du Cayor et du Ndiambour, une relation tout aussi particulière. La preuve, le vénéré guide religieux a écrit de sa douce main, un poème qui fait référence dans la littérature d'expression arabe. ''Ya rahmata lahi ana Ngoumba...'' : ''Que la miséricorde divine enveloppe Ngoumba Guéoul. Qu'Allah répande ses grâces sur cette cité bénie. Que ceux qui reposent aux côtés de Cheikh'Al Hadramé se réveillent de leur sommeil des justes au paradis''. Bien des années plus tard, Cheikh'Al Mahfou fut rappelé à Dieu à Guéoul. Alors, les érudits qui peuplaient la localité choisissent à leur tour de le placer à côté de son illustre frère. Une situation exceptionnelle qui consacre la chance de toute une communauté villageoise ; mais aussi de tout un pays, en l'occurrence le Sénégal qui a été la terre de prédilection de Cheikhna, pour y avoir accompli toute une série de miracles. ''Dieu a fait connaître à Cheikhna Cheikh Saad-Bouh que Guéoul sera la capitale de la Khadrya, de sa famille, de ses enfants et de leurs talibés. A la limite, Cheikhna a prié pour que sa famille viennent s'installer à Guéoul'', explique Cheikh Chaya Ould Cheikhna Mohamed Fadel Ould Cheikh'Al Mahfou Ould Cheikhna Cheikh Saad-Bouh.

De l'avis de son demi-frère Cheikh Talibouya dit Chérif Da'h Ould Cheikh Chaya Ould Cheikh'Al Mahfou Ould Cheikhna Cheikh Saad-Bouh, ''Dieu a accordé à Guéoul, la chance d'avoir des enfants du prophète. C'est une chance et il faut en profiter au maximum pour pouvoir récolter les fruits de la miséricorde divine par le biais de la dévotion. Car, ils sont nombreux ces pays, à travers le monde, qui donneraient pour abriter la descendance du Sceau des prophètes'', souligne t-il. Dans ce même ordre d'idées, Chérif Chaya est d'avis qu'il faut redonner à Guéoul, toute la place qu'elle occupe dans la khadrya .... fadhiliya qui a vu le jour sous l'impulsion de Cheikh Mohamed Fadel Ould Mamine (1780-1870) ; le vénéré ascendant de Saad-Bouh Abihi. Pour preuve, à la faveur des douloureux évènements sénégalo-mauritaniens, les Khadres s'étaient donnés rendez-vous à Guéoul pour sacrifier au rituel de la prière de la Korité ; respectant ainsi à la lettre les recommandations de Saad-Bouh Abihi. Dans cette perspective, Chérif Da'h tient à préciser qu'il y a eu une continuité dans la dynamique tracée par son arrière-grand-père Saad-Bouh Abihi. Car, à la faveur du rappel à Dieu de Cheikh'Al Mahfou, ses deux fils, en l'occurrence Cheikh Chaya (de son vrai nom Cheikhna Cheikh Saad-Bouh) et son frère Cheikhna Mohamed Fadel ont choisi de faire de Guéoul, la tête de pont du rayonnement de la khadrya en Afrique et au Sénégal, en particulier.
HERITAGE

''Après le décès de leur père, Cheikh Chaya et Mohamed Fadel ont décidé de se séparer, tout en gardant le compagnonnage. Cheikh Chaya est resté à Hassi Mahfou et Mohamed Fadel est venu s'installer à Guéoul. Ce choix est divin. Ce qui veut dire que Dieu a définitivement scellé le destin entre Guéoul et la famille de Cheikh Saad-Bouh'', explique Chérif Da'h. Alors, il faut convenir avec Chérif Chaya Ould Cheikhna Mohamed Fadel qu'entre Cheikh Chaya et son frère Mohamed Fadel, chacun était l'ambassadeur de l'autre. Mieux, Cheikhna Mohamed Fadel était l'ambassadeur de son frère aîné, mais aussi de la khadrya au Sénégal. Sans compter, sa proximité avec Salihina où reposent ses vénérés pères Mahfou et Hadramé. Chargé de veiller sur cet héritage, Mohamed Fadel Ould Mahfou Ould Saad-Bouh s'est plu dans cette noble tache. D'autant plus que tout ce qui a été écrit par Cheikhna, comme l'a rappelé Chérif Da'h est savamment gardé par la descendance de Mahfou.
Aujourd'hui, cette tradition a été perpétuée par Chérif Beu'h dit Cheikh'Al Mahfou Ould Mohamed Fadel Ould Mahfou Ould Cheikh Saad-Bouh, devenu une référence incontournable dans la famille chérifienne ; grâce à sa sagesse et son érudition. Simplement, parce qu'il a été à l'école de ses pères. Cette responsabilité est partagée avec les fils de Cheikh Chaya Ould Mahfou : Mohamed Fadel, le khalife, Cheikh Atkhana qui vit à Hassi Mahfou et Cherif Da'h. Sans oublier le défunt Mahfou Ould Chaya dont la science et la renommée n'avaient point de limite.
Dès lors, toute cette famille s'évertue à perpétuer l'œuvre de leur ascendance, en faisant de la maison familiale et du quartier Nimzath de Guéoul, le pole de convergence de tous les talibés khadres du Sénégal et d'ailleurs. La preuve, à l'occasion du maouloud annuel, Guéoul est le point de ralliement de tous les khadres pour y célébrer la naissance du Sceau des prophètes, Mohamed Ibn Abdallah.

DOUDOU SARR NIANG

 

 

Copyright © Trade Point Sénégal Juillet 2007 - Tous droits reservés