Ce site est en construction vos remarques, observations et suggestions constructives sont les bienvenues



Recommandez ce site à un ami :




Votre nom:
Votre e-mail :
Son e-mail :


BOROM NIMZAT

WASSILATOUL MAQAASSIDI

Au nom de Dieu le Miséricordieux et le très Miséricordieux

Que  salut et paix soient sur notre vénéré maître Mouhamed, sur sa famille et ses compagnons.

Ce poème fait partie de l’œuvre littéraire colossale du grand connaisseur de Dieu l’homme aux grands honneurs, qui inspirent le plus grand respect. C’est l’homme aux multiples dimensions : Océan mystique sans rivage, chance de son père et de toute la création, qu’Allah lui accorde tous ses désirs au nom de ce poème intitulé « l’accomplissement des désirs »

Ce poème est bâti autour des vingt et huit lettres de l’alphabet arabe.

Cheikhnouna Cheikh Sa’dou Abîhi y chante les multiples attributs majestueux et les nombreuses vertues et qualités de caractères de notre prophète intercesseur, celui à la grande dimension en Dieu, que salut, paix, honneur et gloire d’Allah soient sur lui.

Qu’Allah nous accorde la bénédiction contenue dans ce poème ainsi que celle de son auteur, jusqu’au jour du jugement dernier. Amen.

  1. Bismi Laahi Rahmaani Rahîmi  

Au nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux

  1. Wa salla laahou alaa Sayyidinaa Mouhammadine wa alaa aalihî wa sahbihî wa sallama

Que paix et salut soient sur notre Vénéré Prophète Mouhamed, sur sa famille et sur ses compagnons

  1. Qaala Cheikhounaa Cheikh Sa’dou Abîhi

Cheikhounaa Cheikh Sa’dou Abîhi a dit

  1. Innal mouraada minn ijaadil khalqi Ijaadou Ahmadann li fatqi ratqi

Certes le désir (d’Allah) de procéder à la création est passé par son désir de créer Ahmed pour désunir ce qui était uni

  • Akramou mann touzillou houl khadraa-ou wa khayrou mann toughillou-houl ghabraa-ou

C’est plus noble de tous ceux qui ont à vivre sous les cieux et le meilleur de tous ceux que la poussière recouvre (ceux qui sont enterrés)

  • A’lal maraatibi chouchoûdou zaati Tafaddoulann li Sayyidi Saadaati

La plus grande des distinctions est de voir l’Essence d’Allah (Ceci a été) un honneur exclusif pour le Maître des Maître

  • Bihî îjaadoul aalamil oulwiyyi Ma-aijaadil aalami soufliyyi

C’est par lui l’existence du monde céleste Comme il en est de même de existence du monde terrestre !

  • Bi jaa hihî khazaa inoul arzaaqi Touftahou lil mawjoûdi fil aafaaqi

C’est en son honneur que les trésors de subsistance Sont ouverts aux êtres existants dans tous les horizons

  • Bi noûrihî adaa-a maa fil kawni Wa ou’tiyyal oubbaadou sirral awni

C’est par sa lumière qu’est éclairé tout ce qui se trouve dans la créat C’est par elle aussi qu’il est donné aux adorateurs le secret de l’entraide

  • Jaada alayhi bil khitaabi wa chouhoûd tafaddoulann ladal qiyyaami wa soujoûd

(Allah) lui a témoigné générosité par sa conversation et sa présence (Ceci a été) un honneur par la station et la prosternation (la prière)

  • Ja-alahoû imaama Rouslihil kiraam Fi masjidil aqssaa wa fî koulli maqaam

Il en a fait le guide suprême de ses Illustres Prophétes En le Mosquée Al Aqsaa et dans n’importe quel autre lieu

  • Ja-alahoû wassîlatal anaami Wa khassahoû bi a’zamil a’zaami

Il en a fait la voie d’accès des créatures (à lui Allah) Et il lui attribua particulièrement la plus grande des grandeurs

  • Da’maa da-athou qawmou Issaa fîhi Wah koum bi koulli khaslatinn aleyhi

Rejettes ce que le peuple de Jésus disait de lui (qu’il est fils de Dieu) Et cites toutes les prérogatives sur lui

  • Daama chouhoûdou boû li zaati zaati Fa ghaaba fi zaati ma al aayaati

Sa présence est éternelle dans la proximité de l’Essence de l’Essence (La réalité de Dieu) Il a fini par se confondre dans l’Essence Divine avec les Signes

  • Deuhrou deuhaarîri kitaabou hoû jadîd Laa youkhtachaa tah-rîfouhoû walaa yahîd

Au fil des époques son livre demeure neuf on ne craint ni son Altération et il ne disparaît jamais

  • Houwal mouraadou minn jamî-il khalqi Wa houwal moukarramou bi izzi sabqi

C’est le désir (‘Allah) parmi toutes les créatures Et c’est l’honoré par l’estime originelle

  • Houwa siraajou fi samaa wal ardi Wa houwa chafî-ou koullinaa wal ba’di

C’est le cierge qui éclaire le ciel et la terre Et c’est l’intercesseur de chacun d’entre nous et des autres

  • Houwa lazî ou’tiyya maa yachaa-ou Wa mislouhoû lam talidi nissaa-ou

C’est lui (seul) a qui on a donné tout ce qu’il veut Assurément, son pareil ne sera plus enfanté par les femmes

  • Wa laahi maa fil ardi wa samaa-i Kouf-ann li Ahmadaa minal ach-yaa-i

Je jure par Allah qu’il n’y a sur terre ni dans le ciel Un égal à Ahmed parmi les choses

  • Wadoûdou wadda khalqahoû bil Moustafaa Wa zaaka mine ikraamihî lahoum kafaa

L’affectueux (Allah) a désire Moustafa (le choisi) pour ses créatures Et cela, de sa générosité, pour eux, suffit

  • Wa aamanal ba’-dou bihî wal ba’dou bihî Houqa alayhil qawlou soumma rafdou

Une partie d’entre eux a cru (en lui) et une partie A subi la prescription divine puis le rejet et l’abandon

  • Zawayta anka zînata hayaati Fa kaana hazouka chouhoûdou zaati

Tu t’es retire (loin) du plaisir et de la beauté de la vie Tu as choisi comme part la proximité de l’Essence d’Allah

  • Zînatou rousli laahi fil ghabraa-i Anta wa anta zînatou samaa-i

La splendeur (l’embellissement) des prophètes d’Allah sur terre C’est toi et c’est toi la beauté du ciel

  • Zalla ani sawaabi wal ma-aani Mann lam yaraaka sayidal akwaani

A commis une erreur par rapport à la manière juste et droite de penser et par rapport à tous les bons sens Celui qui ne te considère par comme le maître des Univers

  • Hasbouka minn maa-ihil khalîli Maa qad ataa fî mouh kami tanzîli

Il te suffit des louanges de l’ami intime (d’Allah) Ce qui a été révélé (à son sujet) dans le précis de la Révélation (le Coran)

  • Hasbouka mine Mad-hi ibni Abdi Laahi Sou-oûdouhoû li Sadrati Tanaahi

Il te suffit de l’éloge du fils d’Abdi Laahi Son ascension vers l’Arbre de la station finale (sidratoul mountaha)

  • Haada anil qiyaassi mann annhou qa-ad Khayroul Malaa-ikil kiraami wa sa-ad

Il est loin de toute comparaison, celui qui laissa derrière lui immobile Le meilleur des illustres Anges et continua à monter

  • Taaha ilaa maa layssa lil aqli mahal Fîhi wa khaataba ilaahanal ajal

Taaha vers là où la pensée humaine n’a jamais eu place Et conversa en ces lieux avec notre Allah le Très Haut

  • Taaba oussoûlouhoû wa taabal far-ou Fa amma char-ouhoû wa amma naf-ou

Sont de bonne noblesse, ses origines et de grandes lignes sa descendance Est universelle (générale) sa jurisprudence et est universelle (générale) son utilité

  • Taharahoû minn qabli zaa lizaa wamaa Naala lizaa minn qabli zaa mimmann oukrimaa

Il le purifia avant tout cela, pour cela Et n’a jamais obtenu cela, avant cela, aucun parmi ceux qui ont été honorés (les prophètes)

  • Yaa habba zaa zaaka Nabiyoul akramou Maa mislouhoû minal waraa mouqaddamou

Oh qu’il est bon ce Prophète, le plus honorable Aucun être ne l’égale parmi les élus

  • Yaa habba zaa zaakal Imaamou raatibou Maa lam tanal bi gheyrihil maraatibou

Oh !qu’il est bon, ce Dirigeant suprême Dont il est impossible d’accéder à un quelconque grade sans son agrément

  • Yaa leytanî kountou touraaba na’-lihî Wa leytahoû akramanî bi wasslihî

Oh quel bonheur que je fusse le sable qui adhère à ses chaussures ! Et quel bonheur qu’il m’honore (Lui le Prophète) par mon accomplissement en lui

  • Koullou Nabiyine yawma youb-azoul bachar Tahta liwaa-il moustapha qad istaqar

Chaque Prophète, le jour où les humains seront ressuscités Trouvera le calme seulement sous le drapeau de Moustapha

  • Koullouhoumoû youd-aa ilaa chafaa-ah Fa lam youjib daa-iyihî tilka-saa-ah

Chacun d’eux sera interpellé pour l’intercession Aucun d’entre eux ne répondra à son interpellateur en ce moment là

  • Koulloun ilaa jadwaahou zouftiqaari Wa houwa fî ghinann bi fadlil baari

Chacun sauf mon grand-père sera (en ce moment) indigent Et lui sera dans l’opulence par la grâce du Créateur

  • Leyssa lahoû fil aalamîna adlou Wa houwa bimaa yousnaa aleyhi ahlou

Il n’y a pas pour lui parmi les univers d’égal Et il est le lieu même de tout louange qu’on prononce à son endroit

  • Law laahou maa kaanal woujoûdou fil woujoûd Wa lam yakoun lanaa roukou ann wa soujoûd

Si ce n’était pas à cause de lui aucune existence ne découlerait d’une autre Et nous n’aurions pas le privilège de l’inclination et de la prosternation (la prière)

  • Li ajlihî koulibiac ach-yaa-ou Wa boussital arzaaqou wal aa-laa-ou

C’est pour lui qu’ont été créées les choses Et ont été répandues les subsistances et les dons

  • Mani da-aa annhou ghinann fil mazhabi Fa houwa ilaa tourqîl houdaa lam yazhabi

Celui qui par autosatisfaction choisit une voie autre que la sienne C’est pour sûr qu’il n’a pas emprunté le chemin de la droiture

  • Mann nazara laaha bi aynil bassari Keyfa you qaassou bi jamî-il bachari

Celui qui regarda Allah de ses propres yeux Comment peut-il être comparé à la totalité des humains ?

  • Mann ja-ala laahou ridaa-hou fî ridaah Inaayatann layssat touqaassou bi siwaah

Celui dont Allah a fait de sa satisfaction sienne C’est là une providence qu’on ne peut attribuer à nul autre que lui

  • Nabba-ahoû minn qabli khalqi Aadami Fa kaana aalimann bi sirril aalamî

Il lui fit don de la révélation (prophétie) avant la création d’Adam Il connaissait déjà le secret de la création

  • Najaa bihî Rousla minal a’-daa-i Kamaa ataa fî sihhatil ambaa-i

Par lui il sauva les Prophètes de leurs ennemis Comme il est dit dans les fidèles révélation

  • Nafaa bihi chirka minal bilaadi Kamaa bihî dawakha lil a-aadi

Par lui, il repoussa l’association (à Dieu) dans toutes les contrées Comme de même par lui, il a humilié les ennemis (de Dieu)

  • Safaatouhoû ka zaatihi fil housni Wa zaatouhoû qad kalla annhaa zihni

Ses traits de caractères sont comme son aspect physique en beauté Et son aspect physique échappe à l’entreprise de la pensée

  • Soudoûdouhou ann zahratil hayaati Ajaza annhou saa-iroul houdaati

Sa manière de se détourner des splendeurs de la vie A épuisé l’endurance de tous les hommes de Dieu

  • Salaa alayhi kay lahoû youjaazi Ann saahibil ikssaari wal ijaazi

Dieu a prié sur lui (le Prophète Mouhamed) pour qu’il récompense Celui dont les prières (sur le Prophète) sont nombreuses, et celui dont les prières sont peu

  • Allamahoû ilma charaa-i-i wamaa Ilal haqaa-iqi minal ilmi ntamaa

Il lui fit connaître la science des jurisprudences et en plus Ce qu’on attribue aux sciences ésotériques parmi le savoir

  • Allamahoû ouloûmal Ambiyaa-i Minn qablihî fî laylatil israa-i

Il lui fit connaître les sciences des Prophètes Qui l’ont précédé, dans la nuit du « voyage nocturne »

  • Allamahoû minal ouloûmil baatinah Sirrann bihî alima koulla kaa-inah

Il lui fit connaître parmi les sciences ésotériques Un secret par lequel il connaît chaque créature

  • Fa kam wa kam minn mou’ji zaatinn ajaboû ataa bihaa li gheyrihî laa tounsaboû

Oh! Combine et combine de miracles étonnants A t-il produit, qu’on n’attribue à nul autre que lui

  • Faatirahoû bi fitratil kamaali Aftarahoû fil bad-i wal ma-aali

Il l’a investi d’une prophétie totale Il l’a investi du début à la fin

  • Famaa lahoû younsabou kheyrou kaamilî Fa aslouhoû minn kaamilinn li kaamilî

Pourquoi le désigne t-on comme le meilleur de tous ? N’est ce pas que son origine est extraite d’un tout entier pour un tout entier

  • Daa bittou mad hihî izaa maa moudihaa Bi annahoû khayroul anaami mountahaa

Je suis d’accord sur son éloge, d’où qu’on puisse émettre cet éloge Qu’il est le meilleur des créatures sans réserve !

  • Daa-a amtidaahou mann li gheyrihî madah Iz gheyrouhoû li madhinn qat-ann maa salah

Est vain un éloge dit à quelqu’un d’autre que lui Car hormis ce qui est dit sur lui tout éloge est pour sûr non réussi

  • Darra bi chi’rihî wa bil qarîhah Mann lam yaqoul fî mad hihi madîhah

Il se fait préjudice par sa poésie et son inspiration Tout poète qui ne dit sur l’éloge du Prophète un poème

  • Qaddamahoû fî koulli mawqifinn alaa koulli Nabiyinn fî chouhoûdi qad alaa

Il en fit le chef suprême au niveau de chaque instance sur Tout Prophète élevé dans les lieux divins

  • Qaddamahoû fadlann alaa mann fouddilaa Minn ambiyaa-ihil kiraami wal malaa

Il en fit chef suprême par honneur au-dessus de tout honoré Parmi ses prophètes honorés et ses anges

  • Qassama arzaaqal khalaa-iqi alaa Yadayhi fa’talaa lazî qad a’talaa

Il distribua les subsistances des créatures Par ses mains, et ainsi le plus élevé s’est trouvé plus élevé

  • Raqaa ilaa a’laa maqaaminn yourtaqa Ilayhi bi fadlil jazîli wa touqaa

Il est monté jusqu’à la plus haute consécration A laquelle on peut accéder par la grâce de Dieu et la piété !

  • Rassaba fil baqaa-i minn ba’dil fanaa Fa naala lil qourbi lazî houwal mounaa

Il s’est fixé par sa présence en Dieu, après son extinction (face à la vie) Il atteignit dans la proximité divine ce qui est le véritable souhait

  • Radiya bi laahi ta-aalaa Rabbaa Fa kaana li laahil azîmi hibbaa

Il s’est satisfait d’Allah comme seigneur Il était pour Allah le Glorieux, un ami

  • Salaa ani daarayni bil ma-aarifi Fa kaana malja-ann minal makhaawifi

Il perdit de vue la motion des deux mondes à cause des sciences divines Il est un refuge contre toutes les sources de dangereux

  • Samaa soumouwaal fadli wal inaayah Fal qourbou minnhou naala aqssal qaayah

Il s’éleva l’élévation de l’honneur et de la grâce Il a atteint dans la proximité de Dieu plus qu’il n’en demandait

  • Saraa bihî li hadrati dounouwi Wa faaza bil oulouwi wa soumouwi

Il lui fit faire le voyage nocturne pour l’approcher de lui Il transcenda par son élévation et son extrême hauteur

  • Taraqaa fil machaahidil qoudssiyah Wa faaza bil maraatibi saniyyah

Il s’éleva dans les stations saintes Il triompha par les distinctions élevées

  • Tabbat yadaa mann lam youssaafîhi wa lam Yakoun lahoû wassîlatann khayroul oumam

Est damnée la main de celui qui ne lui montre pas une sincère affection Est damné aussi celui dont le meilleur des créatures n’est pas l’intermédiaire

  • Touzillou hoû ghamaamatoun fil harri Maa naa lahaa minn qablihî zoû qadri

Un nuage l’ombrageait par les journées de chaleur n’a jamais eu cela avant lui un homme de dimension

  • Sabbatahoû fî laylatil israa-i Maa zaagha fî rou’yati wal ambaa-i

Il l’a raffermi la nuit du « voyage nocturne » Il n’a pas été perturbé ni par ce qu’il a vu, ni par ce qui lui a été révélé

  • Sabbatahoû famaa assaabahoû jaza’ Mimmaa ra-aa-fî leylatinn bihaa rtafa’

Il l’a raffermi, il n’a été pris d’aucune peur Par ce qu’il a vu dans la nuit où il fut élevé

  • Sabbatahoû li rou’yatil ajaa-ibi Wa qad ra-aa li aghrabil gharaa-ibi

Il l’a raffermi pour la vision des merveilles Et il a vu la plus étonnante des choses étonnantes

  • Khissaalouhoû laa yastatî-oul addou Ihssaa-ahaa wa annhaa kallal haddou

Ses prérogatives sont en fait incalculables Et la capacité intellectuelle de l’homme est en cela limitée

  • Khaatimou Rousli laali maa lahou nazîr Akrim bihî houwal bachirou wa nazîr

Le sceau des prophètes, n’a en fait pas d’égal honore-le, car c’est l’annonciateur de la bonne nouvelle et c’est aussi l’avertisseur

  • Khayroul khalaa-iqi alal itlaaqi Houwa ibnou Abdi laahi bi tifaaqi

Le meilleur des créatures sans exception Est le fils d’Abdallah, avec unanimité

  • Zaaka lazî alayhil ajma-oun aqad Fa mann you khaalifouhoû fa koufrouhoû tarad

Cela est sur quoi les érudits compagnons du prophète (PSL) sont tous du même avis Celui qui le conteste, sa mécréance l’exclut

  • Zabba ani dîni bi sayfil haqqi Wa lam yada’minntqatann lil fisqi

Il défendit la religion par le sabre de la vérité Et il ne laissa aucune concession à la turpitude

  • Zoubaabou sayfihî alal a’daa-î Achaddou minn sawaa-iqi samaa-î

Le tranchant de son sabre sur les ennemis Est plus redoutable que les foudres du ciel

  • Zahara dînahoû alal adyaani Zouhoûra fadlihî alal akwaani

Il fit paraître sa religion (l’Islam) au-dessus de toutes les religions De la même manière que sa noblesse est au-dessus de celle des créatures

  • Zafira bi tawfîqi mann lahoû taba’ Wa am tassala char’a lazî lahoû chara’

Celui qui le suit et adopte la jurisprudence qui est sienne gagne certes en rectitude et en félicité

  • Zalama nafsahoû wa khaaba wa khassar Mann lam you waafiq fil houdaa khayra moudar

Il s’est fait du tord, a perdu et s’est désavoué Celui qui n’est pas d’accord avec le meilleur des fils de Moudar sur la question de la droiture

  • Ghadabahoû li laahi yardaa bi ridaah Li annahoû layssa yaraa gheyrann siwaah

Il ne se fâche que pour Allah et ne se satisfait que de sa satisfaction Car, il ne regarde et ne voit autre que lui

  • Ghoufraanou maa minn zambihî taqaddamaa Wamaa ta-akhara bihî aydann samaa

Il s’éleva davantage par le pardon de tout pêché commis avant (sa venue au monde) et après (sa mort)

  • Ghoufira qabla ilmihî bihî wamaa Naala lizaa siwaahou mimmann oukrimaa

Le pardon du pêché lui a été accordé avant que celui-ci n’ait été commis Et hormis lui personne n’a eu ce privilège parmi ceux qui ont été privilégiés

  • Chouhoûdou houl jalaalou wal jamaalou Wa cha’nouhoul oulouwou wal kamaalou

Sa présence est en permanence dans la proximité de la suprématie et de la majesté divine Et sa préoccupation essentielle est l’élévation et la l’accomplissement (en Dieu)

  • Chouhoûdou hoû a’laa chouhoûdil anbiyaa Wa irsouhoû bihî soumouwoul awliyaa

Sa présence dans la proximité divine est supérieure à celle de tous les prophètes Et l’élévation des Saints est en cela un héritage certain

  • Chahida bil fadli alal bariyah Lahoû lazî kaanat lahoul machiyah

Celui à qui appartient tout ce qui est doué de locomotion Lui a témoigné suprématie sur tous les êtres

  • Chamaa-’ilou Rassoûli bil ach-aari Layssat tou-addou mouddatal a’maari

Les qualités supérieures de l’Envoyé, par les genres poétiques Ne peuvent être quantifiées au long des générations

  • Law aacha koullou ahadinn alfa sanah Wa ma’taraahou abadann adnaa sinah

Si chacun avait vécu mille ans Et n’a jamais été saisi par la plus courte somnolence

  • Wa qaala fî tawîli wal bassîti Qassa-idann ka zahabil wassîti

Et qu’il écrit dans les techniques de versification dénommées « Tawîl et Bassît » Des poèmes aussi beaux que l’or le plus précieux

  • Wa qaala fil madîdi wal khafîfi Waktaala fil israafi wa tatfîfi

Et qu’il écrit dans la technique du Madîd et du khafîf Et qu’il pèse sa versification dans la technique de Israaf et de Tatfîf

  • Wa qaala fil waafiri soummal qaamili Chi’rann jamîlann jayyidal fawaassili

Et qu’il écrit dans la technique de Waafir puis de kaamil Une belle poésie à la versification bien distinguée

  • Wa qaala fil moujtassi wa sarî-i Wa madda fi rafî-i wal wadî-i

Et qu’il écrit dans la technique de Moujtass et du Sarî-‘i Et qu’il continue par la technique du Rafî-‘i et du Wadî-i

  • Wa nassajal ach-aara fil mounsarihi Wa qaala fil malqoûzi wal mouncharihi

Et qu’il compose des poésies dans la technique de Mounsarih Et qu’il écrive dans la technique de Malqouz et Mouncharih

  • Wa qaala fil hazaji khayrou maa youqaal Wa qaala fi rajazi atnaba maqaal

Et qu’il dise dans la technique de Hazaj le meilleur de ce qu’on peut dire Et qu’il dise dans la technique du Rajaz le plus long discours

  • Wa qaala ach-aarann hissaanal maslikî Fil moutaqaaribi wa fil moustadriki

Et qu’il écrive des poésies de la plus belle esthétique Dans la technique de Moutaqaarib et dans le Moustadrik

  • Wa qaala fî ramali wal moudaa ri-i Qassa-idann ka dourari lawaami-i

Et qu’il écrive dans la technique du Ramal et de Moudaara’ Des poème semblables à des perles reluisantes

  • Wa qaala misla zaaka fil mouqtadabî Lama ntahaa bi chi’rihi mad hou Nabi

Et qu’il écrive quelque chose semblable à cela dans la technique de Mouqtadabe Il n’épuiserait pas par sa poésie l’éloge du Prophète

  • Fa kayfa yad khoulou fî taaqalil bachar Hasrou madaa-iha laaha Laahou zakar

Comment les hommes peuvent-ils penser avoir la puissance ? D’épuiser des éloges déjà dits par Allah ?

  • Asnaa alaa khouqihi wa azzamah Wakhtaara hoû li qourbihî wa kallamah

Il a chanté ses qualités de caractères et l’a exalté Et il l’a choisi pour sa proximité et il s’est entretenu avec lui

  • Bi oumrihî wa asrihî aydann halaf Wa zaa ilayhi yanatahî haddou charaf

Par sa vie et son époque il a aussi juré Et c’est là toute la limite de l’honneur

  • Ad-oûka yaa Rabbi bi jaahi hil wajîh Ann taghfira lazî janaa Sa’dou Abîh

Je t’invoque Oh ! Seigneur sur l’honneur du Très remarquable Que tu pardonnes tout ce qu’a pu commettre Sa’dou Abîhi comme délit !

  • Waghfir zounoûba naslihî wa waalideyh Wa zawjihî wa koullou mountaminn ileyh

Pardonnes les pêché de sa descendance et de ses parents Et de son épouse et tous qu’on lui attribue

  • Wa tabsoutil khayra jamî ahoû ilayh Walaa touwajjih abadann charran ilayh

Et que tu déverses tous les bienfaits sur lui Et que tu drige jamais de méfaits vers lui

  • Wa hab lahoul amna ma-a ridwaani Bi jaahi mad hi sayidil akwaani

Accordes-lui sécurité et satisfaction Par toute l’importance de l’éloge du maître des créations

  • Wa fawza fi daarayni bil ihssaani Wa innda mawtihî alal îmaani

Et la réussite dans les deux mondes par le bienfait Et au moment de sa mort dans une parfaite croyance

  • Wa innda maa youdfanou bil qoufraani Inaayatann bi mahdil imtinaani

Et au moment de sa sépulture, par le pardon Une providence par une pure bienveillance

  • Wa ma-a zaa yaa khaaliqal azmaani Aafiyata zamaani wal makaani

Et avec tout cela Oh !créateur des Temps Une paix du temps et de la demeure

  • Wal khasba li zamaani wal makaani Ass’alouhoû bil Moustafal adnaani

Et l’abondance et la prospérité de l’époque et de la demeure J’en implore au nom de Moustafa le descendant d’Adnaan

  • Lanaa wa lil abnaan-i wal ikhwaani Wa koullou mann ourifa bil îmaanî

Pour nous, pour nos enfants et nos frères Et pour tous ceux qui sont connus pour leur croyance (en Allah et en son Prophète)

  • Wal fawza bil ouloûmi wal irfaani Wa koullou maa fîhi ridaa Rahmaani

Et la réussite par les sciences et la connaissance Et par tout ce qui contient la satisfaction du Clément

  • Hattaa ouraa minn akmalil innsaani Qadrann wa izzann saabital arkaani

Jusqu’à ce qu’on puisse voir en moi, le plus parfait des humains En dimension et en puissance solidement plantées

  • Wa toûla oumrinn zaa-idal ihssaani Ass-alouhoû liya wa lil wildaani

Et une longue vie augmentant le bienfait J’en implore pour moi et pour mes enfants

  • Bi mad-hi mann yourdîka mad houhoul aghar Ad-oûka yaa Rabbi fa hab liyal watar

Et par les louanges de celui dont tu te satisfais du louange la plus élogieuse Je t’implore oh Seigneur !accorde-moi mon but

  • Bi mad-hi mann yourdîka mad-houhoul a-az Altouf bi mann anil ibaadati ajaz

Par l’éloge de celui dont tu te satisfais de l’éloge le plus puissant Soit bienveillant pour celui qui face à l’adoration est impuissant

  • Bi mad hi mann yourdîka mad houhoul jamîl Altouf bi mann houwa da-îfou wa zalîl

Par l’éloge de celui dont tu te satisfais de son éloge le plus nombreux Sois bienveillant pour celui qui est faible et petit

  • Loutfann bihî oukramou bil inaayah Falaa tadourranî izann jinaayah

Une bienveillance qui m’honore par la providence Que je ne sois l’objet d’aucun crime !

  • Sammaytouhaa wassîlatal maqaassidi Limaa hawat minn mad hi khayri maajidî

Je l’ai appelé la voie‘accès aux buts (que l’on se propose) En ce qu’il renferme d’éloges du plus Excellent

  • Soumma salaatou wa salaamou aydaa Alaa Rassoûlika toufîdou faydaa

Puis Paix et Salut d’avantage Sur ton Prophète se répandent en abondance

  • Wa aalihî wa sahbihil a’-laami Maa oukrima naaqissou bi tamaami

Et à sa famille et ses compagnons les distingués Autant de fois que ce qui est incomplet est honoré par ce qui le complète

  • Al Hamdou li Laahi ala dawaami Wa choukrou li Laahi ala tamaami

Louange à Allah éternellement Et remerciement final à Lui également

 

PARMI LES NOMBREUSSES BENEDICTIONS ET UTILITES RELIGIEUSE DE CE POEME

  • Celui qui le lit par un jour de Dimanche en formulant les vœux de l’accomplissement d’un désir, le verra se réaliser.

 

  • Celui qui le lit par un jour de Lundi, tout en étant, purifié Allaah rehaussera sa dimension.
  • Celui qui le lit par un jour de Mardi, Allaah l’autossuffisera des créatures.

 

  • Celui qui le lit par un jour de Mercredi, Allaah pardonnera tous ses péchés à lui et à ses parents.
  • Celui qui le lit par un jour de Jeudi, Allaah lui facilitera toutes les difficultés.

 

  • Celui qui le lit par un jour de Vendredi, ne mourra qu’en prononçant la formule de félicité : « La illaaha illa laahou ».
  • Celui qui le lit par un jour de Samedi, Allaah le préservera de tout malheur provenant des péris et des humains.

Si on le lit sur quelqu’un mordu par un serpent, il lui servira d’antidote contre le venin du reptile, s’il plaît à Dieu.

Allaah est garant de tout ce que nous disons, car il n’y a d’autorité ni de puissance qu’en Allah.

 

TAMMAT
FIN

 

Copyright © Trade Point Sénégal Juillet 2007 - Tous droits reservés